A l’instar de son homonyme Hermessien, le Carré des Ateliers BriZepierre est chargé de rêves et d’imaginaire. Cette chute est la partie non utilisée de la découpe de bois d’atelier d’ébénisterie. Ici, les lignes sont plissées, parées et incrustées pour raconter et mettre en lumière les fissures et nouages de ces morceaux oubliés. La forme carrée, comme une photographie de la vie de l’arbre, dialogue avec nos songes et chimères fantasques.

Suivez-nous en vous abonnant à la Carré

En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Nous utilisons des cookies pour vous fournir une expérience améliorée et pour optimiser le bon fonctionnement de notre site Web.